Guichet citoyen

Ma ville

Loisirs et tourisme

Où souhaitez-vous
partager cette page?

29 août 2022 - Communiqués

La Ville de Prévost s’oppose à sa partition en deux circonscriptions électorales fédérales

Prévost, le 29 août 2022 – La Commission de délimitation des circonscriptions électorales fédérales pour le Québec a proposé un changement de la carte électorale qui aurait pour effet de scinder la Ville de Prévost dans deux circonscriptions. La Ville s’oppose fermement à ce changement et compte défendre les intérêts de ses citoyens auprès de la Commission lors des audiences publiques qui se tiendront le 27 septembre prochain.

Tous les dix ans, une révision de la carte électorale fédérale doit être faite par une commission indépendante créée afin de réviser les limites des circonscriptions fédérales. La Commission a rendu publique, le 29 juillet dernier, sa proposition de révision de la carte électorale. Une nouvelle circonscription, Les Pays-d’en-Haut, serait créée dans les Laurentides à laquelle viendrait se rattacher la partie nord de la Ville de Prévost, délimitée par le boulevard du Curé-Labelle et le chemin du Lac-Écho. La partie sud demeurerait dans la circonscription électorale de Rivière-du-Nord. Or, la scission proposée ne tient aucunement compte de l’identité prévostoise qui depuis, 50 ans, a engendré une communauté unie de près de 14 000 personnes. Les limites proposées sont au cœur du noyau villageois et ne correspondent à rien, que cela soit au niveau historique, géographique, urbanistique, sociologique, des communautés d’intérêts ou même économique.

« Si la Commission va de l’avant avec sa proposition sans amendement, la Ville de Prévost serait représentée par un maire, un député à l’Assemblée nationale du Québec, mais par deux députés à la Chambre des communes à Ottawa. Cette situation engendrerait inévitablement de la confusion auprès des électeurs et des citoyens lors des élections et pendant la législature. La scission de la Ville de Prévost dans deux comtés risque de nuire à la bonne représentation des citoyens de Prévost, surtout si les deux députés ne sont pas du même parti politique. Nous considérons que la multiplication des acteurs risque de laisser les citoyens orphelins d’une représentation adéquate et que, dans ce sens, la partition de la Ville dans deux comtés est antidémocratique », a déclaré le maire Paul Germain lors du dépôt de cette résolution, dans le cadre de la séance du conseil de la Ville de Prévost, le 15 août dernier.

« La Ville de Prévost s’adresse régulièrement à son député fédéral pour obtenir des interventions dans divers dossiers de compétences fédérales, tels que les communications cellulaires et Internet, la pollution sonore créée par le trafic aérien, les subventions salariales, les subventions pour les infrastructures, et la division de la Ville dans deux circonscriptions électorales risque de nuire à Prévost et ses citoyens. D’autant plus que le comté projeté des Pays-d’en-Haut comprendra déjà une vingtaine de municipalités et y joindre une partie de Prévost risque d’engendrer un déficit de représentation pour la Ville », a ajouté M. Germain.

« La Ville de Prévost comprend l’objectif louable de la Commission de maintenir un poids démographique et démocratique équitable entre les circonscriptions. Il y a toutefois, dans la région, des municipalités de différentes tailles susceptibles de permettre un agencement qui respecte les critères de poids démographiques, d’identité des communautés, de communautés d’intérêts, d’évolution historique et de superficie des circonscriptions. Les comtés du Québec sont généralement moins populeux que ceux du reste du Canada et l’ajout complet de la Ville de Prévost à une circonscription ne crée pas d’iniquité par rapport aux autres comtés canadiens », conclut le maire M. Germain.

Historiquement, la Ville de Prévost fait partie de la MRC de La Rivière-du-Nord qui ressemble à la circonscription fédérale proposée de Rivière-du-Nord. Si Prévost demeure entièrement dans Rivière-du-Nord, cette dernière dépassera la population moyenne des circonscriptions électorales du Québec que de 2,75 % alors que la Loi sur la révision des limites des circonscriptions électorales permet des écarts pouvant aller jusqu’à 25 % afin de respecter les autres critères de la Loi. La partie nord de Prévost est habitée par environ 4 250 personnes et la rattacher à la même circonscription que la partie sud ne crée pas un déficit démographique et démocratique important, ni d’effet domino dans l’élaboration des limites des circonscriptions électorales de la région. Dans d’autres municipalités plus au sud de la région, il y a des écarts beaucoup plus significatifs avec la moyenne de population à obtenir par circonscription électorale.

Audience publique

Une audience publique se tiendra le mardi 27 septembre au Super 8 (boulevard J.-F. Kennedy) à Saint-Jérôme. Le maire M. Germain y interviendra pour faire entendre les intérêts de ses citoyens auprès de la Commission.

Retour

Inscrivez-vous
au portail citoyen pour
recevoir des alertes.

S'inscrire