Sécurité incendie

Le Service de la sécurité incendie s’assure de la conformité aux lois et règlements des bâtiments publics et il intervient lors d’appel d’urgence pour des feux, personnes en difficultés ou accidents.

 

Prévention

Le volet prévention comprend la maintien annuel et l’application du programme de prévention qui requiert que le service effectue de la prévention en milieu scolaire, auprès des garderies et en institution ainsi que des visites d’immeubles pour évaluer les risques et faire de la prévention.

Pour l'année 2018, des visites de prévention auront lieu dans les résidences du district 2 du lundi au jeudi entre 9 h et 16 h 30, et ce, de mai à octobre.

Les pompiers vérifieront, entre autres, la présence et le bon fonctionnement des avertisseurs de fumée, des avertisseurs de monoxyde de carbone et des extincteurs portatifs. Ils s'assureront que l'adresse civique est présente et visible à partir de la voie publique et effectueront d'autres vérifications relatives aux panneaux électriques et au réservoir de propane.

Information: 450 224-8888, poste 6282

Avertisseur de fumée

Le règlement sur la sécurité incendie numéro 562 stipule que tout immeuble doit être muni d’un avertisseur de fumée fonctionnel à chaque étage. Annuellement, le propriétaire doit changer les batteries de chacun des avertisseurs de fumée, le tout est généralement fait lors du changement d’heure à l’automne de chaque année.

Avertisseur de monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone (CO) est produit, entre autres, lorsqu’un appareil de chauffage brûle un combustible, par exemple le mazout, le gaz naturel, le propane ou le bois. Un mauvais fonctionnement de l’appareil ou son utilisation dans un endroit clos ou mal ventilé peut entraîner une intoxication au CO et même la mort.

En plus de l’entretien périodique desdits appareils, un ou des avertisseurs de CO doivent être installés dans la maison. L'avertisseur de fumée n’est pas un avertisseur de CO. Seul l’avertisseur de CO combiné peut détecter à la fois la présence de CO et de fumée.

Borne d'incendie

Le règlement sur la sécurité publique numéro 562 stipule que l'usage des bornes d'incendie par une personne autre qu'un représentant du Service de sécurité incendie, du Service des travaux publics ou d'un sous-traitant de la Ville dûment autorisé par le directeur des travaux publics ou l'autorité compétente, est strictement interdit. De plus, les bornes doivent être dégagées et libres de toute construction, ordure, végétation ou neige (d'un mètre à l'avant jusqu'à la voie publique et d'un mètre à l'arrière de la borne). Il est interdit de peinturer ou d'ancrer quoi que ce soit à une borne d'incendie. Quiconque endommage, brise ou sabote les bornes d'incendie et les poteaux indicateurs devra défrayer les coûts de réparation ou de remplacement.

Feux et foyers extérieurs

Le règlement sur la sécurité publique numéro 562 stipule qu'il est strictement interdit de faire des feux en plein air afin d'éviter la propagation d'incendie et de respecter les normes environnementales.

Par contre, les feux d’ambiance qui respectent certaines normes ainsi que les feux dans un foyer extérieur muni d’un pare-étincelles sont autorisés. Par contre, seul le bois est autorisé comme combustible, tout autre matériau est interdit (branches, matériaux de construction, feuilles, etc). De plus, la fumée émise ne doit pas constituée une nuisance selon le règlement numéro SQ-902-2011 et incommoder le voisinage.

Ramonage de cheminée

Le règlement sur la sécurité incendie numéro 562 stipule qu'il est de la responsabilité du propriétaire de faire ramoner ou nettoyer au moins une fois par année tout installation de cheminée ou appareil de chauffage. Le but de cette opération annuelle consiste à tenir les composantes du système de chauffage ou de la cheminée libre de tout dépôt combustible. La base de la cheminée doit être nettoyée également une fois par année. Il est à noter que l'on doit prévoir un récipient incombustible afin d'enlever tous les débris ou dépôt de suie à la fin du ramonage.

Cheminée avant le ramonage

 

Cheminée après le ramonage

 

Schéma de couverture de risques de la MRC de la Rivière-du-Nord

Le schéma de couverture de risques de la MRC a été adopté en 2004 par le ministère de la Sécurité publique et ce, pour une période de cinq ans. Nous sommes présentement à l'élaboration d’un nouveau schéma de couverture de risques répondant aux besoins de la population actuelle et future, en collaboration avec les services d’incendie de la MRC de la Rivière-du-Nord. 

Tous droits réservés Ville de Prévost © 2018 Conception Web : Voyou Performance Créative

Formulaire d'envoi